Conversation avec le féminin / 1

19 May 2018

Femme, déesse aux milles visages, ton monde est fait de granit rose.

 

Tes plis acérés déchirent tes flancs humides.

 

Tu es reine et ta montagne de mousse est si belle au-dessus des nuages gris de ce monde.

 

Ton secret est jalousement gardé au fond de ton ventre et seul l'amour véritable peut t'ouvrir peu à peu à la nuit bleue.

 

Tu détiens les clefs du monde d'en bas. Avec toi je peux déposer le guerrier et mon mental meurtri.

 

Soigne-moi mon amour, soigne mon masculin arrogant. Accueille-moi sans vouloir, accueille-moi dans ta puissance sacrée.

 

Tu es un soleil quand tu t'offres sans réserve. Tu deviens la rivière et je suis l'eau glacée qui t'épouse.

 

Abandonné en toi, sans autre but que de t'habiter tout entier.

 

Mon sexe sait depuis toujours ce que ma tête a longtemps tu.

 

Ton ventre va soigner le monde de ses affronts printaniers, de ses assauts guerriers.

 

Homme aime le ventre des femmes, elles ont la clef du monde. Regarde-les vraiment avant de rentrer en leurs temples, même si tu y es invité avec amour. Regarde-les dans leurs vérités nues. Regarde-les dans la nuit de leurs larmes.

 

Accueille-les avec tes bras. Ne demande rien. Elles t'offriront ton coeur.

 

Ton corps.

 

David Blin

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Conversation avec ton corps / 25

May 26, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

May 2, 2019

Please reload

Archives