Le sacré

21 May 2017

Souvent, dans la sphère tantrique et celle plus largement du développement personnel, on peut lire ici ou là qu’il y a une sexualité sacrée et une autre qu’on qualifiera de réflexe. Ou encore qu’il y a des conduites sacrées et d’autres mécaniques. 

 

On se surprend ainsi à compartimenter les choses : il y aurait des choses sacrées, acceptables, et d’autres inconscientes, banales, à rejeter. 

 

Pour vous c’est quoi le sacré ? Qu’est-ce que revêt ce mot ? Si on enlève l’emballage, les formes, les rites, qu’est-ce qu’il reste : le corps, la présence, le silence, l’écoute, être disponible. 

 

Être ! 

 

Cette disponibilité ne nécessite rien d’autre que vous. Que vous soyez traversé par la colère, la félicité ou le plaisir, soyez ce tube creux qui contient, sans retenir. 

 

On va parfois associer un état de présence à une personne, un lieu, une situation, mais il n’en est rien. Tout au plus l’autre dans sa disponibilité vous a éveillé à la vôtre, mais ne vous méprenez pas, vous avez créé seul votre félicité, vous avez rejoins seul votre source, votre centre. Associer votre présence à une forme quelle qu’elle soit, crée une illusion. Votre présence ne nécessite rien d’autre que vous. 

 

Tout est sacré. Pas un gramme de cette matière qui ne soit sacré… mais il nous faut bien commencer quelque part, alors on s’invente des formes, des musiques, des lieux qui parlent davantage à notre âme, qui nous conduisent au silence, au corps, à des rencontres.

 

Petit à petit, de ces lieux et situations privilégiées, agrandissez votre terrain, donnez-vous à la vie, laissez-vous traverser. Vous êtes l’eau infusée par le thé… diluez-vous ! 

 

Entrez en relation avec le monde.

 

David Blin.

Please reload

Posts à l'affiche

Conversation avec ton corps / 25

May 26, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

May 2, 2019

Please reload

Archives