Rechercher

Conversation avec ton corps / 25

Mon amour, Peut-être as-tu oublié, que la vie te fait cadeau de chaque seconde de chaque parole de chaque esquisse. Tu ne prends pas, elle te donne l’air que tu respires l’eau que tu bois le sang qui t’irrigue la lune noire. Elle te prête le sentier la garrigue cette main les magnolias. Oui elle te prête ton sourire tes larmes tes éclats tes poèmes. Rien ne t’appartient alors remercie pour tes jambes pour les chants pour ta peau. Oui ta peau qui reçoit la caresse du vent du soir d’elle. Incline toi. Ton corps. David Blin Credit Photo : Jaime Serrano

Lettre ouverte

Ma Pegg, C’est comme ça que j’aimais t’appeler. On peut dire que tu m’as fait une sacrée frayeur quand j’ai lu le message de Nathalie. J’ai pensé une seconde à une mauvaise blague et puis non bien sûr, c’était bien vrai, personne n’a envie de rire avec ces choses-là. Alors tu l’as ouvert le grand portail. Tu devais en avoir fini ici. Ton dernier texte me laisse à penser que tu en avais compris des choses. Merveille que ton enseignement. Je voudrais ici et publiquement honorer la personne et l’amie que tu as été. Ta présence sans faille à mes côtés quand j’ai traversé des épreuves. Ta confiance à mes débuts de l’école des arbres, cette incroyable transmission autour du tarot qui

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now