Rechercher

Conversation avec ton corps / 22

Mon amour, As-tu vu le monde ce matin? As-tu vu la pluie comme elle est douce et ces visages comme ils te respirent ? Les tilleuls chevauchent la terre comme des cavaliers impatients. Et l’air le sens-tu t’embrasser, t’envelopper de son voile discret ? Sens-tu la Mère te bercer ? Et ces affiches dans les couloirs du métro, as-tu vu comme elles ressemblent à des virgules de couleurs, à des pointillés d’espoir ? Et si tu étais amoureux ? Amoureux de la vie. Amoureux des riens. Amoureux des vides comme des pleins. Amoureux des silences et des musiques de l’âme. Grâce t’est donnée ce matin mon ange. Cultive ta terre fertile. Nourris-la de bienveillance et de liens désintéressés. Nourris-la de se

Conversation avec ton corps / 21

Mon amour, as tu déjà essayé d’aimer la foule ? Approche veux-tu, regarde chacun dans sa marche, son équilibre, regarde sa lutte, éprouve sa joie. Vois comme il te ressemble au fond, vois la beauté mon ange, vois le détail car c’est dans le creux que réside la vie. Une suspension d’amour au dessus du vide. Approche encore, regarde la branche sur laquelle tu es assis, regarde l’écorce, oui plus près encore, regarde l’espace entre l’écorce, regarde l’infini se répéter. Tu es sur une branche mon amour, en dessous le vide, as tu bien regardé ? Ton corps. David Blin Credit photo : Koushik Chowdavarapu

Conversation avec ton corps / 20

Oh mon amour, Avec quoi es-tu maintenant, là assis dans ta chaise, debout sur ton quai, marchant dans la montagne du soir ? Comment il est ton monde ? Raconte-moi, oui dis-le moi, je t’en prie... Est- ce un monde d’idées ou un monde de chair ? Est-ce un monde qui te donne le sourire, qui te donne de l’élan, qui te donne à vivre l’amour partout, dans chaque visage, dans chaque pas, dans chaque souffle ? Est-ce ce monde là, que tu goûtes mon amour ? Tu vis comme un mendiant alors que tu es empereur, tu es assis sur un trône immense, une rivière de diamants. Les couleurs pleuvent, les vois-tu seulement ? Prends un instant, mets-toi au bord du gouffre de toi, regarde comme tu es vaste, regarde l

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now