Rechercher

Plonge dans ta nuit

Plonge dans ta nuit.... Tu y découvriras une fleur. La fleur de ton âme, la fleur de ta blessure la plus profonde, la fleur de ton vide. Rencontre-la, aime-la, prends soin d'elle, elle t'en apprendra beaucoup sur qui tu es, quel est ton rapport au monde. David Blin

Je suis un monde

Je suis un monde. Je suis une éternité. Vis en moi la totalité. Prenez infiniment soin de vous, soyez tour à tour, la mère aimante dont vous avez besoin, l’ami de vos jours et l’amant de vos nuits. Devenez pour vous même cet être aimé, choyé. Cultivez votre terre, nourrissez les fruits de votre âme. Allongez-vous, donnez tout votre poids à la terre, oui tout votre poids, observez, que retenez-vous encore, cherchez les tensions, offrez les à la terre, des émotions arrivent peut-être, des larmes, une colère, accueillez-les comme autant d’enfants abandonnés qui cherchent refuge dans vos bras. Transformez, soyez l’alchimiste. Devenons mère pour notre enfant intérieur. David Blin

La vie est un jeu, une grande scène de théâtre

N'oublions pas dans les moments difficiles que la vie est un jeu, une grande scène de théâtre où chacun joue inconsciemment son rôle à merveille. Cela peut être dur, odieux parfois à vivre, alors ayons juste dans un coin de notre tête, la pensée que seul le "je" souffre. Reste l'âme, qui elle observe bienveillante. David Blin

Se détendre dans la tension

Se détendre dans la tension, c'est la proposition de la sexualité consciente. Se détendre dans la tension, faire ce mouvement apparement contraire, se tendre, amener l’énergie dans les centres de plaisirs, les organes génitaux puis se détendre totalement permet à l’énergie de se diffuser. Comme le mouvement de l’inspire et de l’expire, comme le couple de l’énergie et de la conscience, du yang et du yin. Indissociable mariage des contraires. David Blin

Séance en forêt

Joie d’être, joie de réaliser que c’est la vie qui nous chemine. Nous sommes juste une feuille dans la rivière, décide t’on de nager à contre courant, ou se laisse t’on traverser par ce que la vie nous propose, là est notre unique choix. David Blin

C'est la lumière qui te dessine

C'est la lumière qui te dessine. Tout est énergie autour de toi, tout est amour. que tu en prennes conscience ou non ne change pas ce qui se passe. Tu es baigné par. cet amour, offre toi à lui comme à un amant. David Blin

Conversation avec le féminin / 1

Femme, déesse aux milles visages, ton monde est fait de granit rose. Tes plis acérés déchirent tes flancs humides. Tu es reine et ta montagne de mousse est si belle au-dessus des nuages gris de ce monde. Ton secret est jalousement gardé au fond de ton ventre et seul l'amour véritable peut t'ouvrir peu à peu à la nuit bleue. Tu détiens les clefs du monde d'en bas. Avec toi je peux déposer le guerrier et mon mental meurtri. Soigne-moi mon amour, soigne mon masculin arrogant. Accueille-moi sans vouloir, accueille-moi dans ta puissance sacrée. Tu es un soleil quand tu t'offres sans réserve. Tu deviens la rivière et je suis l'eau glacée qui t'épouse. Abandonné en toi, sans autre but que de t'habi

Conversation avec ton corps / 18

Ta chair est monde. Ta chair est sang. Ta chair est lune. Ta chair est émotion. Ta chair est mensonge. Ta chair est faible. Ta chair est amour. Ta chair est ton royaume. Tu es Roi. Plonge en moi petit homme. Gravis les sommets et affleure les abysses. Sales, uniques et merveilleux sont tes territoires endormis. Transforme, nettoie, laisse faire. Offre-toi à l'espace, offre-nous ta présence. Maintenant. Flotte, merveille de la nuit. Gîs dans la poussière. As-tu existé ? Ton corps. David Blin

Conversation avec ton corps / 17

Oh mon amour, Depuis deux lunes tu aimes. Il pleut sur ta prairie un amour doux et simple, si simple que doucement presque sans t'en rendre compte, ton souffle s'est arrêté. Et c'est là, l'infini beauté des amours terrestres, la douleur de perdre ce qui, n'a jamais cessé d'être. Le monde entier est amour, le monde entier ne cesse de jouer cette partition folle de l'amour divin alors quand un humain se pare de ce voile, aime-le de tout ton soûl mais n'oublie jamais que le voile lui-même est amour mon enfant. Ton corps. David Blin Credit photo : Zara Walker

Conversation avec ton corps / 16

Oh mon amour, Tu vas aimer dans cette vie, tu aimes déjà sans doute. Tu aimes l’absence autant qu'elle blesse et tu aimes la caresse autant que son sillage brûle. Oh mon amour, tes corps-à-corps terrestres sont sublimes et mortels. Aime mon amour, aime depuis ton coeur, aime depuis ton ventre, aime avec tes jambes, aime avec ton sexe, aime avec tes mains. Aime et si cela t'est donné, cher enfant, aime sans ta tête, sans ces peurs douces et amères comme l'aiguille qui fait couler ton sang. As-tu peur que tes pieds nus ne touchent plus l'herbe humide du sous-bois. As-tu peur que les couchers de soleil ne ressemblent à de vulgaires représentations. Le rocher est là, la sève est là, l'air chargé

Article d'Anne-Claire Meret

« Être à l’écoute du corps, c’est vivre la présence, c’est ressentir de l’intérieur. C’est revenir chez soi, à la source de tout, c’est entendre la vie vous parler. » peut-on lire sur le site de mon ami David, enseignant à l’École des Arbres. Une sagesse qui me parle, je m’intéresse de plus en plus au ressenti depuis quelques années grâce à ma découverte de l’EFT (technique de libération émotionnelle que j’utilise en séance) où je reviens toujours à la sensation. En naturopathie également, dans un objectif d’autonomie, car si on est capable de s’écouter, alors on sait ce qui est bon pour nous, sans rien forcer. Notre mental nous raconte beaucoup de choses (certaines utiles, certaines moins).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now