Rechercher

Conversation avec ton corps / 14

Mon amour, Sur ta route tu croiseras souvent des voix qui te diront comment penser, certaines essaieront même de penser à ta place. Oh mon ange, ce sont des mirages, des précipices pour ton âme. Tu as vécu tellement déjà, ici et ailleurs, dans cette vie et dans tant d’autres. Tu as vécu la flamme, tu as vécu la terre, tu as vécu la mort et la souffrance. Tu es ! Alors ne te soucie pas de ces murmures qui viennent heurter ton esprit, qui t’affaiblissent ou te font douter, fais confiance à cette vie, cette chaleur qui t’apporte joie et légèreté, elle habite ta poitrine et ton ventre comme une enfant qui joue à cache cache. Espiègle, rieuse, aimante, si aimante que tes larmes et ton sourire son

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now